Tous les articles par christophelemozit46

The New York Times!

Eric Asimov
THE POUR
PRAYSSAC, France — Back in 1975, Jean-Marie Sigaud had a brilliant idea.

As a child, Mr. Sigaud, whose family grows grapes and makes wine here in the Cahors region in southwestern France, had heard the old men talk about how the best wines, the ones that had won medals at international expositions, historically came from the steep limestone slopes of the hillsides.

Those slopes throughout Cahors were now abandoned, covered in trees, with the occasional stone terrace wall the only reminder of the presence of vineyards before the phylloxera aphid devastated the grapevines of Europe in the late 19th century.

“It’s not worth the expense,” Mr. Sigaud recalls being told. “It’s too steep and dangerous to work with tractors.” But he went ahead and planted anyway. He planted more in 2005. Now, as the patriarch of Métairie Grande du Théron, working with his sons, Sébastien and Pierre, he plans to plant another portion of the stony hillside.

Cahors has not seen much excitement in a long time, centuries maybe. In the Middle Ages, its coastal rival Bordeaux blocked Cahors and other inland regions from using its ports until Bordeaux’s own wines were sold, effectively stymying growth. Although the quality of the wines was appreciated in the 19th century, Cahors has more recently been little more than a backwater, a place more recognized for its potential than valued for its wines.

But a new era of hope seems to have dawned in Cahors. Projects like Mr. Sigaud’s hillside vineyard, along with outside interest in the region and an energetic younger generation of producers, have injected Cahors with a sense of freshness and optimism, backed up by a group of exceptional wines…

https://mobile.nytimes.com/2017/09/07/dining/wine-france-cahors-malbec.html?referer=https://t.co/9jsXZpTdtp?amp=1

 

Publicités

Métairie Grande du Théron Cuvée Prestige 2014 Coup de coeur Guide Hachette 2017

COMMENTAIRE DE DÉGUSTATION DU GUIDE HACHETTE DES VINS

Ce domaine aux bâtiments en pierre jaune du Quercynois ordonnés autour d’une grande cour carrée dispose de 32 ha de vignes plantés sur les coteaux pentus de la troisième terrasse dominant la vallée du Lot. Régulier en qualité, il est conduit depuis 1973 par Liliane Barat-Sigaud.

Des ceps de malbec de cinquante ans sont à l’origine de cette cuvée admirable qui donne l’impression au premier nez d’entrer dans une brûlerie : grillé, moka, toasté ; puis arrive le fruit, généreux (cerise à l’alcool) et rehaussé d’épices. On retrouve ce mariage heureux du bois et du raisin dans une bouche suave et veloutée qui, portée par des tanins denses et soyeux, monte en puissance jusqu’à la finale, longue et intense. Bâti pour durer.

guide-hachette
Bon à savoir: Les 10.000 références ont été retenues lors de séances de dégustation qui ont mis à l’épreuve 40.000 nectars. Parmi eux, 2000 sont reconnus comme ayant un bon rapport qualité/prix tandis que 400 coups de coeur ont été attribués, dont 1 coup de coeur attribué à la Cuvée Prestige 2014 Métairie Grande du Théron!
img_20160825_115224_edit_1

Parcelle des Origines sur In Vino BFM!

IN VINO BFMEmission du 07 Février 2015: http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/audio/bfm-0702-in-vino-157608.html

Extrait du passage sur l’appellation des vins de Cahors …

David Cobbold: « Les vins que j’ai goûté allaient croissants, maintenant on est en train de séparer l’appellation en 2 grandes zones, les zones dites de vallée c’est à dire les premières, deuxièmes et troisièmes terrasses, et puis les zones dite de causse. Est-ce que vous voulez des noms de bons producteurs?

Alain Marty: « Un, votre coup de cœur et un prix. »

David Cobbold: « Alors le grand grand coup de cœur, la Parcelle des Origines de Métairie Grande du Théron 2012 et la fourchette des prix des vins que j’ai goûté va de 7 à 25 euros. »

Alain Marty: « Merci beaucoup David Cobbold. Fin de ce 539ième numéro d’In Vino BFM … »

IN VINO BFM

Bel hommage de la part de David Cobbold!

Janvier 2015 Dégustation à l’aveugle de 66 échantillons des meilleurs Cahors par David Cobbold (Connaître & Apprécier, Eccevino, BFM…) le plus français des journalistes anglais du vin, ou vice versa.

Quasiment tous nos échantillons ont été retenus dans la série de ses vins préférés avec donc un bel hommage à nos vignobles et notre travail … Du coup, David Cobbold nous a rendu visite, Une belle rencontre!

David Cobbold et Sébastien Sigaud à la Métairie Grande du Théron
David Cobbold et Sébastien Sigaud à la Métairie

 

Métairie Grande du Théron, Parcelle des Origines 2012

100% Malbec

Un des meilleurs vins de la série. C’est fin et juteux, avec des tannins parfaitement intégrés dans l’ensemble et un style aussi classique qu’élégant, long et fin. Le Cahors montre son progrès avec des vins comme celui-ci.

Château Haut Borie, cuvée Tradition 2011

100% malbec

Très frais et juteux. Le style semble bien changer après les trois ou quatre derniers vins (dont tous ne figurent pas dans ma sélection) de la série précédentes : des vins puissants et un peu sur-extraits à mon goût. Evidemment on change aussi de registre en matière de prix, passant de vins vendus à plus de 50 euros à celui-ci que ne vaut que 7 euros ! Et à l’aveugle, c’est bien celui-ci que je préfère, largement à cause de cette sensation de fraîcheur. Non, le prix ne fait pas tout.

Métairie Grande du Théron prestige, 2011

100% malbec

Le nez est réduit au départ, car ce vin a une certaine intensité de matière. Mais c’est très bien fait, lisse de texture et travaillé avec soin dans un style moderne assumé.

Métairie Grand du Théron prestige, 2012

100% malbec

Coup double pour ce domaine qui a les même propriétaires que le Château Haut Borie, le premier vin sélectionné dans cette série, ce qui prouve déjà la qualité de travail de la famille Sigaud. J’ai préféré le 2012 au 2011, par son allant et son élégance. Il m’a semblé moins extrait et a gagné en finesse. Tannins bien intégrés. Une belle réussite et une des meilleures affaires de toute ma dégustation.

Château Haut Borie, cuvée Prestige 2011

100% malbec

Et cela continue pour la famille Sigaud ! Ce vin a peut-être une touche de rusticité à l’ancienne que je n’ai pas trouvée chez les autres productions de la famille, mais c’est un bon vin, relativement puissant.

Les articles complets sont sur le blog « Les 5 du Vin »:

https://les5duvin.wordpress.com/2015/01/19/courir-a-cahors/

https://les5duvin.wordpress.com/2015/01/26/cahors-again-22/